TypeAOP
Localisation France » Sud-Ouest » Piémont Massif Central
Date de création

15 avril 1971

Superficie

21 700 ha

Production

180 000 hl/an

Rendement

50hl/ha, avec un rendement butoir fixé à 60hl/ha

Couleurs des vins

Rouge

Alcool Vol%

11.5 minimum ; 13.5% maximum

Nature des sols

Calcaire kimméridgien

Climat

Océanique à influences méditerranéennes

Horizon

3 à 10 ans

Le vignoble de Cahors est situé en Midi-Pyrénées, dans le département du lot. Il bénéficie d’un climat méditerranéen et océanique lié à sa situation géographique.

Le vignoble a une répartition de terroirs très différents entre les terrasses étagées siliceuses de la vallée du Lot et les plateaux calcaires des Causses entre 200 et 300 mètres d’altitude.

L’aire géographique délimitée de l’AOP Cahors couvre 21 700 ha comprenant 45 communes dans les cantons de Cahors, Catus, Lalbenque, Luzech, Montcuq et Puy-Lévêque.

Cépages
– Cépage principal : cot (malbec ou auxerrois)
– Cépages accessoires : merlot et tannat

Le cot dont six clones différents : 42, 46, 594, 595, 596 et 598 sont autorisés, représente au minimum 70% de l’assemblage.

Conduite de la vigne
– Soit en taille courte (gobelet, éventail, ou cordon de Royat) ; chaque pied comporte au maximum 12 yeux francs dont au plus 2 yeux francs par courson ;

– Soit en taille longue (guyot simple ou double) ; chaque pied comporte au maximum 12 yeux francs par courson et 8 yeux francs par long bois.

Densité de plantation
– La densité minimale de plantation est de 4000 pieds à l’hectare ; l’écartement maximal entre les rangs est fixé à 2,50 mètres et l’écartement entre les pieds sur un même rang doit être compris entre 0,90 et 1,30 mètres.

L’irrigation peut être autorisée conformément aux dispositions de l’article D.645-5 du code rural et de la pêche maritime.

Tous les vins rouges sont tranquilles comportant au moins 70% de cot (malbec ou auxerrois selon les départements). De couleur intense, les vins sont caractérisés, au nez et en bouche, par des arômes de fruits rouges et/ou noirs accompagnés d’épices. Les tannins sont au premier plan. De plaisants à fruités, les vins évoluent vers plus de structure selon la provenance des raisins et les usages. Ils présentent une bonne aptitude au vieillissement et des arômes plus complexes de fruits secs et de truffes, alors que les tannins à l’évolution du tertiaire se fondent en donnant une structure ronde et séveuse.

Afin d’extraire les arômes les plus fins, l’éraflage de la vendange est obligatoire.

Robe : Violacé noir au pourpre sombre.

Nez : Puissant dominé par les complexes de fruits noirs (mûre, cassis, cerise noire) et d’épices.

Bouche : A maturité, on retrouve les arômes perçus à l’olfaction en directe. L’attaque est suave, riche, tannins bien présents qui se fondent au fil du temps, fin de bouche comporte souvent une finale de fruits confits.

Température de service : 15 à 16°C

Confits de canard, gibier, côte de boeuf.

1) Sites internet

• https://www.legifrance.gouv.fr
• http://www.vindecahors.fr